Get away… into the garden

Bien loin de la ville, il y a ce petit endroit paisible. La maison où ma mère a grandi, où j’ai passé tous mes étés. L’endroit parfait pour fuir la ville,la foule, le bruit, et tout les petits tracas du quotidien. Là bas je ne me lasse pas de regarder les champs verts, ceux remplis de colza ou de tournesol. De me balader le long des chemins bordés de petites fleurs sauvages que je m’amuse encore et toujours à ramasser. Lire la suite

Menstruations

Erreur de ma vie de femme, avoir installé une application qui traque mon cycle hormonal. Ce genre de truc totalement déprimant qui te donne l’impression que tes règles arrivent toujours plus vite, puisque ça t’offre un décompte précis du nombre de jour restant avant le moment fatidique. Juste de quoi me rendre compte qu’il est bien loin le temps où j’avais hâte d’avoir mes règles.

Lire la suite

Pot Pourri #1

Il y a souvent plein de petits sujets qui trainent dans un coin de ma tête.Dont j’aimerais te parler, malheureusement je ne trouve pas assez de choses à dire pour en faire un article. Du coup j’ai décidé d’inaugurer « le pot pourri ». Pour pouvoir te parler d’un peu tout , de façon totalement aléatoire. En espérant que ça te plaise .

Lire la suite

Une Peau Parfaite

Un visage lisse, figé, sans ride ni expression . Sans grain de beauté, ni cicatrice. Aucun témoignage du temps qui passe. Pas de bouton, de point noir, de pore dilaté,encore moins de rougeur. C’est ça la peau parfaite. Elle est partout d’Instagram à mon magazine de mode, en passant par un énorme panneau publicitaire à l’arrêt de bus, impossible de la louper.Elle est photoshopé jusqu’à la dernière couche de l’épiderme.

Lire la suite

A quelle longueur porter ta jupe ?

 

Je me considère comme une femme libre, de penser ce que je veux , de faire ce que je veux, de m’habiller comme je veux aussi .Je me dis que j’ai de la chance de ne pas avoir à rendre de compte à qui que ce soit, de quoi que ce soit et notamment de la façon dont je m’habille. Encore que… un petit paradoxe persiste malgré tout. Au moment où j’enfile ma jupe/robe/short, je me pose inévitablement cette question :  » est ce que c’est pas trop court? » . Et si j’ose enfiler le fameux vêtement à la longueur controversé et sortir ainsi vêtue je vais forcément me sentir mal à l’aise, tirer sur le tissu comme si j’avais honte, comme si je voulais essayer de me cacher, de prouver qu’il n’y a aucune intention derrière ce choix. Comme si je m’excusais de ce que je porte. Lire la suite