AMOUR

 

Depuis le 14 Juillet j’essai d’écrire quelque chose quelques mots, pour me libérer. Seulement voilà j’ai l’impression de ne pas trouver les bons mots, peut être tout simplement qu’il  n’y en a pas. Cela dit je m’en fiche d’avoir les bons mots, je veux juste décrire ce que je ressens.

Moi je pense qu’il faut simplement qu’on trouve un moyen de profiter de la vie, puisqu’il semblerait désormais qu’il sera encore plus facile que prévu de la voir nous échapper. Je pense qu’on ne pourra jamais s’habituer à tant de violence gratuite, mais je pense aussi qu’il n’y a rien que l’on puisse faire, ni arme, ni frappe, ni guerre, ni discours ne pourront empêcher un homme sûr de l’acte qu’il va accomplir, ronger par la haine de perpétrer des meurtres de masses . Je pense que tant qu’il y aura des hommes, il y aura de la haine. Si on arrivait à éliminer le dernier terroriste il y aura toujours un Homme prêt à se relever et à utiliser la violence pour faire entendre sa cause. Voilà pourquoi depuis jeudi tout ces débats , ces petites guerres, je pense qu’elles sont inutiles. Je pense que nous dire que l’état d’urgence est maintenu,que l’armée va envahir nos rues, ça ne va pas nous aider. En ce qui me concerne ça ne m’a jamais rassuré. Je le sais nous sommes en guerre, voir tout ses uniformes kakis dans la rue n’en est que la confirmation, c’est tout.

Mais seulement voilà, moi je pense aussi que tant qu’il y aura des hommes, il y aura de l’amour, des gens capable de s’aimer, de rire ensemble,de s’entraider. Même si la peur sera légitime parfois quand on fendra la foule, je vais décider de m’accrocher à l’Amour, aux rires et aux sourires à venir, à tout les moments de joies. Je veux croire qu’au final c’est ce qui compte le plus. Parce que sous la peine, la tristesse de perdre un être qui nous est cher, il y a l’Amour qu’on porte au gens qu’on aime . Je pense que c’est la meilleure façon de leur dire à eux, en face que je les emmerdes, et que leur lutte est vaine, que la haine ne pourra jamais l’emporter, même si elle pense avoir gagné une bataille, un soir d’été.

 

 

Publié dans: Mode

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s