Sexisme Ordinaire

Encore plus remonté qu’un coucou il y a moi. Cette fille de 23 ans qui sort d’un entretien d’embauche avec une drôle d’impression.

Enrobé dans l’humour, il est presque imperceptible, le sexisme , dans sa forme la plus ordinaire. En face de moi mon futur employeur, en apparence très sympathique, souriant , me parlant très gentiment. Mais alors qu’il s’apprête à me dire si oui ou non il m’engage le voilà qui me dit « maintenant que je vous ai vu on ne se quitte plus! » et un peu plus tard prétendant faire une comparaison et me donner un exemple:  « il y a deux femmes dans ma vie désormais vous et ma femme » .

A partir de là deux choix s’offrent à moi : fermer ma gueule parce que ce monsieur en face de moi est celui qui décidera si à la fin du mois je vais pouvoir payer mon loyer grâce au travail qu’il m’accordera, dans ce cas je n’ai plus qu’à sourire poliment .Ou bien  lui expliquer que sa position d’employeur ne le place pas au dessus de moi à tel point qu’il puisse me faire des remarques déplacées qui me mettent mal à l’aise.Dans ce cas je claque la porte et tant pis pour le job… La réalité a fait que j’ai choisi la première solution, j’ai souri, gênée , je me suis tue.

Et depuis je cogite, j’oscille entre confusion et colère. Je me dis qu’en acceptant de fermer ma gueule j’ai cautionné un comportement qui n’est pas acceptable. On pourra bien sûr me rétorquer que c’est simplement de « l’humour », pas de quoi s’insurger! Mais je ne suis pas d’accord, ma définition de l’humour n’inclut pas de mettre la personne en face de soi mal à l’aise . En tout cas cela n’a pas lieu d’être dans un tel contexte, puisque je connais ce monsieur depuis seulement 20 minutes, et ne suis donc pas capable de juger de son sens de l’humour. Sa remarque est d’autant plus déplacée qu’elle est inutile, puisque je ne postule pas pour Miss France, mais bien pour un travail faisant appel à mon intellect, et n’engageant en aucun cas mon physique.

Je me demande si dans un autre contexte disons si nous étions assis côte à côte dans le métro ou bien dans un café, il aurait osé me faire le même type de remarque. Je pense que ce monsieur n’est ni méchant ni bête. Mais s’il s’est senti l’âme rieuse, c’est qu’il se savait en position « de force », que nous étions tout les deux sans témoin et que quand bien même je serais partie suite à sa réflexion il aurait été seul à se savoir humilié. Et là est tout le problème. Lui cet homme avec son grand sourire a utilisé son pouvoir d’employeur pour me rabaisser moi la petite jeune femme en recherche d’emploi.

Je n’avais jamais été directement confronté au sexisme. Et si ces deux petites phrases m’ont particulièrement touché, c’est parce qu’à cause d’elles en sortant de cet entretien j’étais dégoûtée d’être une femme, dégoûtée qu’une telle attitude existe, dégoûtée d’avoir été impuissante, dégoûtée que cet homme ne se soit même pas rendu compte de l’impact de ses propos. Pendant quelques instants, cet homme m’a fait douter de mon identité, de ce que je suis, il a ébranlé ma confiance en me rapportant à ce qu’il y a de plus superficielle, en amoindrissant tout le reste de ma personnalité à mon physique, de la discrimination à l’état pur en somme. J’ai ressenti le besoin d’en parler, parce qu’il n’est pas normal qu’un tel comportement  aussi inoffensif soit il  en apparence soit passé sous silence. Il m’a touché, et il touche assurément nombre de femmes tous les jours dans leur travail ou ailleurs.

Alors Monsieur, je veux te dire merci quand même. D’avoir réveillé ma conscience, d’avoir fait de moi une femme qui va s’engager pour faire en sorte d’effacer de toutes les bouches les propos sexistes ordinaires auquel nous faisons face chaque jour. Merci parce que grâce à toi je ne vais plus jamais me taire face à quelqu’un comme toi.

 

[Je t’invite aussi à lire  la synthèse du rapport du conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes sur le sexisme dans le monde du travail, tu y apprendra plein de choses tout à fait intéressante .]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s